Solaire

Le soleil, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres  de  la  Terre, est une énergie disponible, gratuite, économique  et  non  polluante.  Un  tuyau d’arrosage  exposé  au  soleil   ne  vous  a-t-il jamais  procuré une sensation  de confort lorsque vous vouliez prendre une douche pendant vos  vacances ?   Le capteur solaire  c’est  un peu comme ce tuyau d’arrosage. Il   est   placé  soit  en  toiture, soit sur un support  à   même le sol,  et  reçoit  l’énergie  du soleil. Un circuit  hydraulique, composé   d’une   pompe   de circulation             et            d’un régulateur,      transfère        la chaleur du capteur solaire vers un ballon à accumulation via un échangeur.   Ce ballon emmagasine l’eau chaude et la restitue selon vos besoins.

Les installations solaires génèrent entre 30% et 60% d’économies d’énergie.

A noter que les apports  solaires  sont  captés  et  « mis  en  réserve »   dans   un ballon     d’accumulation,     pour     couvrir    les     besoins.      En     fonction       de l’ensoleillement,   il  peut  donc   y   avoir   des   moments  où  la  disponibilité  en calories est  supérieure aux besoins   (eau chaude, chauffage) et des moments où.   elle  n’est   pas   suffisante. Pour    cela,    une autre source d’énergie     est nécessaire pour combler ce que l’on appelle la « couverture solaire » et  fournir le complément pour chauffer l’eau chaude sanitaire à la température ainsi que le chauffage. Cela peut représenter :

Pour une maison : Les opérations les plus courantes sont les suivantes :

  • Une installation solaire pour les besoins d’eau chaude sanitaire, appelée communément « CESI » (Chauffe Eau Solaire Individuel).

C’est l’installation la plus simple et qui fournit l’eau chaude sanitaire.
L’économie d’énergie se situe entre 50 % et 70 %.

 

  • Une installation solaire pour les besoins de chauffage + d’eau chaude sanitaire, appelée communément « SSC » (Système Solaire Combiné)

C’est l’installation solaire qui fournit l’eau chaude sanitaire mais également l’eau chaude d’un système de chauffage. Celui-ci est de préférence basse température, comme le plancher chauffant. L ‘économie réalisée se situe entre 20 % et 40 %.

Le solaire avec un SSC, Système Solaire Combiné, couvre une partie des besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire dans des proportions plutôt intéressantes : entre 20% et 40%. C’est ce qu’on appelle le taux de couverture solaire. En termes d’économies d’énergie, cela se traduit par une diminution conséquente de votre facture énergétique annuelle. Une installation solaire en région froide et ensoleillée donnera le meilleur taux de couverture et les économies les plus importantes.

Le fait que les besoins ne correspondent par toujours au même moment que l’ensoleillement vous obligera à vous équiper de capteurs solaires certes, mais d’un ballon tampon de stockage de l’eau chaude, et d’un complément de chauffage avec une 2ème énergie : fossiles, bois, pompe à chaleur. Cette dernière forcément couteuse ne s’enclenchant que pour couvrir les besoins assurant votre confort de chauffage et d’eau chaude sanitaire.

 

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

L’énergie solaire photovoltaïque consiste à produire de l’électricité à partir du rayonnement solaire. C’est une réponse écologique aux problèmes énergétiques d’aujourd’hui aussi bien pour un site isolé en montagne, que pour une maison ou un immeuble en centre ville.

Le solaire photovoltaïque est une énergie renouvelable et propre produisant de l’électricité au plus près de son lieu de consommation.

La lumière du soleil peut directement être transformée en électricité par des panneaux photovoltaïques, sans pièces tournantes et sans bruit. L’électricité produite peut être soit stockée dans des batteries, soit convertie par un onduleur pour être distribuée aux normes sur le réseau.

En France, un mètre carré de surface horizontalle reçoit de 1000 à 1800 kWh d’énergie solaire par an, une vraie manne issue du ciel!

Un particulier s’équipant de panneaux solaires, peut de plus bénéficier du crédit d’impôt à hauteur de 50% du matériel installé et depuis le mois de mai 2006 notre pays a augmenté le prix d’achat de l’électricité solaire en garantissant le tarif sur 20 ans!

 

Principe de fonctionnement dit « raccordé au réseau » : fort simple et fort économique !

1 – Les panneaux solaires dits modules photovoltaïques génèrent du courant continu.

2-Grâce à un onduleur, ce courant est transformé en courant alternatif qui est consommé par vos appareils électriques habituels. L’onduleur est un simple boîtier fixé au mur.

3- Le surplus de courant est réinjecté dans le réseau de distribution publique. Par contrat, EDF ou la régie de distribution d’électricité vous achète le courant réinjecté à un tarif convenu par arrêté. Pour cela, le système comprend un double compteur EDF, l’un pour l’énergie consommée, l’autre pour l’énergie restituée dans le réseau.

Votre projet mérite d’être réfléchi, prenons le temps d’analyser vos besoins pour trouver ensemble la solution la plus adaptée. Grâce à son savoir faire l’entreprise vous accompagne dans vos choix. Le plus cher n’est pas forcément le meilleur. Afin que vous puissiez juger notre savoir faire, nous vous proposons de visiter des installations ou des travaux en cours réalisés par notre entreprise.

N’hésitez pas à nous contacter par email, téléphone au 05.49.53.49.73 ou à nous demander un devis gratuit.